You are using an outdated browser. We suggest you update your browser for a better experience. Click here for update.
Close this notification.
Skip to main content Skip to search

Qui nous sommes

Le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l’Ontario est un groupe multidisciplinaire de bénévoles travaillant à l’amélioration de la qualité du système de santé. Les membres comptent parmi eux l’expertise de l’ensemble de la province, notamment :

  • les fournisseurs de soins de santé
  • les patients et leur famille
  • les spécialistes des domaines de l’oncologie, de l’administration et des politiques du système de santé, de la gouvernance, de la mesure du rendement et de la recherche sur les services de santé.

 

Rejoignez notre Conseil !

Nous recherchons des membres bénévoles qui s'engagent à améliorer la qualité du système de santé. Pour en savoir plus et postuler pour devenir membre, rendez-vous sur Rejoindre Le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l’Ontario.

Darren Larsen (président)

Darren Larsen est le responsable principal des de l’information médicale de OntarioMD depuis 2007. À ce titre, il offre des conseils cliniques à de nombreux comités directeurs provinciaux et nationaux et groupes consultatifs de cliniciens, et joue un rôle déterminant dans l’établissement de partenariats à l’échelle du système.

Il se bat pour l’adoption du dossier médical électronique (DME) et l’optimisation de ces dossiers et des systèmes informatiques de la santé afin de donner aux médecins les moyens d’améliorer la qualité des soins offerts aux patients ainsi que l’efficacité de leur pratique. Il représente le point de vue des médecins et oriente toutes les activités de OntarioMD pour introduire et faire évoluer les DME et la santé numérique dans les cliniques de soins primaires et les cliniques communautaires spécialisées. Cela vise notamment l’évolution des pratiques cliniques, l’amélioration de la qualité, la qualité et l’analyse des données et l’évaluation de la maturité des DME.

Il a obtenu son baccalauréat ès sciences à l’Université d’Alberta et son diplôme de médecine à l’Université de Calgary, et a effectué sa résidence à l’Université d’Ottawa. Il est titulaire d’une maîtrise en direction médicale de la Schulich School of Executive Management de l’Université York.

Dans le domaine clinique, il pratique et enseigne dans le département de médecine familiale et communautaire de l’Université de Toronto et au Centre de médecine familiale de l’Hôpital Women’s College, et donne des conférences à l’Institute for Health Policy Management and Evaluation.

Nommé en 2012

Ruthe Anne Conyngham (vice-présidente)

L’intérêt que porte Ruthe Anne Conyngham au domaine de la santé a débuté avec sa nomination au conseil d’administration de St Joseph’s Healthcare London en 1999 (présidente de 2003 à 2005). Elle a aussi été présidente de l’Association des hôpitaux de l’Ontario (2007) et de l’Association canadienne des soins de santé (2008). Sur le plan local, en plus de siéger aux conseils d’administration de la Children’s Health Foundation et du Centraide de London et de Middlesex, elle a aussi présidé le Lawson Research Institute durant deux mandats, où elle a été reconnue comme scientifique émérite.

Elle est l’ancienne présidente du London Health Science Centre et demeure membre du Quality and Performance Monitoring Committee (comité de suivi de la qualité et de la performance) et Children’s Hospital Committee (comité du Children’s Hospital).

Dans la province, Ruthe Anne a acquis une réputation en tant que championne indéfectible des soins de santé, en démontrant son leadership dans la mobilisation et l’élaboration des politiques aux niveaux provincial et national. S’intéressant depuis longtemps à la direction et à la gouvernance, elle plaide en faveur de la qualité et de la sécurité des patients/clients, et des effets que ces éléments peuvent avoir sur l’expérience du patient.

Elle a été reconnue en tant que cheffe de file au sein de son secteur par la province de l’Ontario en 2008, s’est vue décerner le prix Femme d’excellence de la YMCA en 2011, et a reçu une Médaille du jubilé de la Reine saluant son bénévolat et son engagement dans la communauté.

Sur le plan professionnel, Ruthe Anne a travaillé pendant 30 ans dans l’industrie aéronautique, plus précisément chez Air Canada jusqu’à ce qu’elle soit nommée cheffe de l’exploitation chez Air Ontario en 1999. Par ailleurs, elle s’est vue attribuer les fonctions de dirigeante principale des ressources humaines durant le processus de création de Air Canada Jazz résultant de la fusion de cinq compagnies aériennes régionales de Air Canada. Après avoir pris sa retraire, elle a donné des conférences à l’Université de Western Ontario.

Nommée en 2012

Bonnie Adamson

Bonnie a commencé sa carrière comme infirmière soignante et a assumé des fonctions de cadre en milieu hospitalier, et ce, à tous les niveaux. Son engagement en faveur des soins centrés sur le patient, du leadership stratégique et de l’amélioration de la qualité est inébranlable. Aujourd’hui consultante en leadership dans le domaine de la santé, Bonnie s’appuie sur sa riche expérience, notamment en tant que présidente et PDG du London Health Sciences Centre, présidente et PDG de l’Hôpital général de North York et présidente et PDG du Huron Perth Hospitals Partnership.

Bonnie a occupé des postes universitaires à l’Université de Toronto et à l’Université Western, et a été tout récemment nommée professeure adjointe à la faculté des sciences de la santé de l’Université Western. Elle est membre du Collège canadien des leaders en santé (CCLS) et membre retraitée de l’American College of Healthcare Executives, et elle a mené des enquêtes pour Agrément Canada.

Bonnie a reçu du CCLS le prix Membre honoraire à vie en 2015 et le prix du président pour contribution remarquable en 2011. Elle a également été nommée parmi les 100 femmes les plus influentes du Canada par le Women’s Executive Network en 2012. En juin 2019, Bonnie a reçu un doctorat en droit, honoris causa, de l’Université Western en reconnaissance de son leadership dans le domaine des soins de santé.

Bonnie est actuellement vice-présidente de l’Associated Medical Services Board et a siégé auparavant aux conseils d’Action Cancer Ontario et du Healthcare of Ontario Pension Plan. Bonnie a été nommée par le ministre de la Santé et des Soins de longue durée en tant qu’enquêtrice pour la Chatham Kent Health Alliance (2016) et superviseure du Brantford Community Healthcare System (2017-2019).

Nommée en 2021

Chaim Bell

Le Dr Chaim Bell est le médecin en chef de l’Hôpital Mount Sinai. Il est professeur de médecine et de politique, de gestion et d’évaluation de la santé à l’Université de Toronto. Il occupe un poste d’interniste généraliste à l’Hôpital Mount Sinai ainsi qu’une fonction de chercheur auxiliaire à l’Institute for Clinical Evaluative Sciences de l’Ontario et est un membre clé du Centre d’amélioration de la qualité et de la sécurité des patients de l’Université de Toronto. Il exerce également en tant que médecin consultant auprès de la Direction de la politique et de l’innovation du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.

Le Dr Bell est spécialisé dans les domaines de l’élaboration des politiques et de l’administration du système de santé, de l’évaluation du rendement et de la recherche en services de santé. Sa recherche est axée sur la sécurité des patients et la qualité des soins qui leur sont offerts dans les milieux hospitaliers. Depuis cinq ans, il est le directeur de recherche du Programme de gestion de l’utilisation des agents antimicrobiens du Système de santé Sinai et du Réseau universitaire de santé.

Le Dr Bell a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Toronto, où il a également suivi une formation spécialisée en médecine interne et en recherche clinique. Il a occupé un poste de chercheur invité à la Harvard School of Public Health, puis a obtenu son doctorat en épidémiologie clinique et en recherche sur les services de santé à l’Université de Toronto. Il est également titulaire de la chaire mixte dédiée à la sécurité des patients et à la continuité des soins des Instituts de recherche en santé du Canada et de l’Institut canadien pour la sécurité des patients.

Nommé en 2014

Cholly Boland

Cholly Boland est le Président-directeur général de l’Hôpital Memorial du district de Winchester et du foyer de soins de longue durée Dundas Manor depuis 8 ans.

Cholly a occupé des postes de premier dirigeant au sein d’hôpitaux et de foyers de soins à Orangeville, Arnprior et dans le nord de la Colombie-Britannique; et dans un centre d’accès aux soins communautaires du nord de l’Ontario.

Cholly est titulaire de diplômes de l’Université Queen's et de l’Université d’Ottawa, et de certificats des Collèges canadien et étas-unien des directeurs de services de santé.

Nommé en 2019

Michael Brundage

Le DMichael Brundage est un radio-oncologue et professeur d’oncologie du département de santé et d’épidémiologie communautaire de l’Université Queen’s. Il sert souvent de lien entre le Groupe Des essais cliniques de l’Institut national du cancer du Canada et le service de radio-oncologie du Centre de cancérologie du Sud-Est de l’Ontario. Toutefois, son programme de recherche relève principalement de la division des soins et de l’épidémiologie du cancer de l’Institut de recherche sur le cancer de l’Université Queen’s, unité de recherche appliquée qu’il dirige.

Il a mis en œuvre la première étude Canadienne sur les modèles de soins dans le domaine de la radiothérapie du cancer de la prostate. Ses travaux avec la Dre Deb Feldman-Stewart traitent de l’apport d’information et de soutien aux décisions sur les patients atteints d’un cancer. Pour ce qui est de la qualité de vie liée à la santé des patients et de leurs autres résultats signalés, il a étudié de nouvelles méthodes d’évaluation et d’interprétation appropriées de ces résultats dans le cadre d’essais cliniques sur le cancer. Cela suppose également de trouver de nouvelles méthodes de communication efficace de ces résultats aux patients et aux cliniciens.

Nommé en 2014

Debbie Galet

Debbie Galet a rejoint Lakeridge Health à titre de directrice des services spécialisés de soins post-actifs après avoir passé huit ans à l’hôpital St. Michael’s. Son portefeuille actuel comprend les services de soins palliatifs, les services de réadaptation et les services gériatriques complexes. Elle a occupé le poste de responsable régionale de la planification des programmes, et a été coprésidente du programme de planification régionale de réadaptation orthopédique du Réseau local d’intégration des services de santé du Centre-Est.

Elle siège actuellement au comité de supervision de l’aiguillage et de l’harmonisation des ressources du Réseau local d’intégration des services de santé du Centre-Est et intervient à titre de représentante des services cliniques au sein de la Provincial Rehabilitative Care Alliance. Elle s’intéresse particulièrement aux thématiques d’amélioration continue de la qualité du système de santé, d’accès et d’utilisation des ressources visant à améliorer les soins offerts aux patients.

Le mari de Deb, à qui on a diagnostiqué un cancer de l’estomac de stade IV, est décédé en février 2011. Deb a deux enfants, Alan et Milly, et un chien nommé Sugar.

Nommée en 2015

Sandani Hapuhennedige

Sandani est passionnée par les systèmes de santé et a acquis une vaste expérience en travaillant avec diverses parties prenantes de plusieurs secteurs, tant sur la scène locale que mondiale. Elle se passionne pour la recherche de solutions significatives à des questions stratégiques complexes et applique la pensée systémique et l’équité en santé à son travail, à la fois sur le plan professionnel et dans le cadre de ses activités de défense des droits.

Elle est actuellement conseillère en politiques à Santé mentale pour enfants Ontario et travaille avec son équipe pour faire avancer les priorités politiques clés en matière de santé mentale des enfants et des adolescents, le tout en phase avec les récentes transformations du système de santé de l’Ontario.

Sandani a obtenu une maîtrise en santé publique de l’école de santé publique Dalla Lana (Université de Toronto), où elle a aussi récemment terminé ses études postdoctorales en journalisme. Elle est également diplômée de l’Université McMaster.

Nommée en 2021

Janice Kaffer

Janice Kaffer sert en tant que présidente-directrice Générale de l’Hôtel-Dieu Grace Healthcare de Windsor depuis 2014. À ce titre, Janice assure la direction exécutive d’une organisation présentant 130 années d’états de service au sein de la communauté de Windsor. Avec ses plus de 1 100 employés de l’Hôtel-Dieu Grace Healthcare, elle s’engage aux côtés de son équipe à établir une communauté plus saine et inclusive qui accorde une attention particulière aux personnes vulnérables et marginalisées.

Elle a fréquenté trois établissements postsecondaires, à savoir le Collège Centennial, l’Université Trent et l’Université Queen’s. Elle est fière d’avoir pratiqué en tant qu’infirmière autorisée pendant plus de 33 ans en Ontario et en Nouvelle-Écosse.

Nommée en 2018

Michelle Karker

Michelle Karker est actuellement présidente et chef de la direction de The Elliott Community, où elle vise principalement à mieux connaître les résidents, le personnel et les bénévoles, tout en s’associant au conseil d’administration pour s’assurer que la résidence demeure une organisation solide, durable et dévouée à ses occupants qui répondra aux besoins de la collectivité entière qu’elle dessert au cours des années à venir.

Auparavant, elle a été directrice générale de l’Équipe de santé familiale de Wellington Est, qui regroupe des médecins de famille, des professionnels alliés de la santé, et du personnel administratif dévoués desservant les collectivités d’Erin, de Rockwood et de Guelph Eramosa. Michelle y a été chargée d’établir un nouvel organisme de santé communautaire qui a directement participé à la planification, au financement, à la conception et à la construction de deux nouvelles cliniques médicales avec l’aide de partenariats public-privé.

Michelle est une chef de file active au sein du système de soins de santé primaires, et a pris part à de nombreuses initiatives liées au système de santé et aux soins primaires, parmi lesquelles l’Association des équipes de santé familiale, l’Association des centres de santé de l’Ontario, le Réseau local d’intégration des services de santé et des initiatives régionales du système de santé. Elle a également établi et supervisé des partenariats innovants avec d’autres organismes pour financer et offrir de nouveaux services de soins de santé.

Michelle siège également au conseil d’administration d’Hospice Wellington et préside actuellement son comité d’amélioration de la qualité, et compte parmi les administrateurs de l’Association des équipes de santé familiale de l’Ontario. Michelle accorde beaucoup d’importance à la mesure du rendement, à la gestion des données et à l’amélioration de la qualité.

Avant d’occuper ce poste de présidente et chef de la direction, elle avait exercé diverses fonctions de direction au sein du secteur sans but lucratif et du secteur privé. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Western, d’un baccalauréat en éducation avec spécialisation dans la formation des adultes de l’Université Brock et d’une maîtrise ès arts en leadership de l’Université de Guelph. Elle est également diplômée du Programme avancé de leadership en santé de la Rotman School of Management de l’Université de Toronto.

Nommée en 2015

Dawn Powell

Dawn Powell est titulaire d’une maîtrise ès sciences en évaluation immobilière de l’Opus School of Business de l’Université de St. Thomas à Minneapolis, et est membre agréé de l’Institut canadien des évaluateurs.

Elle est la présidente de Powell Appraisals, une société de conseil et d’évaluation immobilière indépendante desservant le nord-ouest de l’Ontario depuis 1987.

En septembre 2011, elle a été élue présidente du Partenariat de traitement du cancer destiné aux patients et aux familles de Cancer Care Northwest. Par ailleurs, elle représente le Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay au conseil de leadership des patients et des familles. Elle a pris part à de nombreux comités, conseils et événements médiatiques en tant que représentante des patients, principalement au sein de Cancer Care Northwest et de Action Cancer Ontario.

Le père de Dawn est mort des suites d’un cancer du poumon en 1978, sa mère des suites d’un cancer des ovaires en 1991, et on lui a elle-même diagnostiqué un cancer en 2007. Elle a été témoin des énormes avancées réalisées dans le traitement du cancer et dans la prise en charge des patients en plus de 30 ans, mais elle veut aller encore plus loin. Pour arriver à cette fin, elle considère que les patients doivent être impliqués dans leur parcours de soins, du diagnostic au traitement et au suivi.

Dawn vit à Thunder Bay avec son mari, Eric, et considère le nord-ouest de l’Ontario comme sa maison.

Nommée en 2012

Andy Smith

Le Dr Andy J. Smith est le président-directeur général du Centre des sciences de la santé Sunnybrook  de Toronto, en Ontario.

En outre, il est professeur de chirurgie à l’Université de Toronto. Il a effectué ses études de médecine, et notamment sa maîtrise ès sciences et sa résidence en chirurgie générale à l’Université de Toronto. Il a également reçu une bourse de recherche en oncologie chirurgicale de la part du Memorial Sloan Kettering Cancer Center de New York.

À son retour au Canada, il s’est imposé comme chef de file du traitement du cancer colorectal. Il a assumé les fonctions de chef de la division de chirurgie générale de Sunnybrook, de président du département de chirurgie générale de l’Université de Toronto, de chef du programme de recherche sur le cancer Odette et de vice-président régional pour Action Cancer Ontario. Plus récemment, il a occupé les postes de vice-président exécutif et de médecin en chef à Sunnybrook.

Nommé en 2014

Farah Tayabali

Farah Tayabali est vice-présidente de Redbrick Communications, une entreprise de relations publiques basée à Mississauga et spécialisée dans les communications du secteur public. Comptant plus de 25 ans d’expérience en journalisme et en relations publiques, elle offre des conseils en communication à des organisations, notamment des entreprises de soins de santé, des associations et des gouvernements.

Avec des clients municipaux dans tout l’Ontario, Farah comprend les défis uniques que pose le service des diverses communautés de la province, y compris les municipalités rurales et du Nord. Elle a apporté son soutien aux communications stratégiques sur des questions liées aux soins de santé, aux services médicaux d’urgence, aux services sociaux et plus encore.

Mère de deux adolescents, Farah a été diagnostiquée et traitée pour un cancer en 2020 et est profondément reconnaissante des soins de grande qualité qu’elle a reçus. Elle a également perdu son beau-père d’un cancer en 2004. Elle comprend profondément l’impact du diagnostic et du traitement du cancer sur les patients et les familles, ainsi que les difficultés à naviguer dans le système de santé. Elle souhaite apporter cette perspective aux efforts du conseil pour améliorer en permanence la qualité des soins contre le cancer en Ontario.

Farah est titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques et en anglais de l’Université d’État de New York à Buffalo et d’une maîtrise en journalisme de l’Université du Maryland, College Park.

Nommée en 2021

Joy Wakefield

Joy s’est établie sur la terre des Anishinaabe dans le territoire du traité Robinson-Supérieur, où elle vit et travaille. Elle agit comme avocate-conseil bilingue à l’interne pour Aide juridique Ontario à Thunder Bay depuis 2015, pratiquant le droit pénal et le droit de la famille. En 2019, elle a accédé au poste de directrice d’unité (régionale) pour la section locale des avocats d’Aide juridique Ontario de la Society of United Professionals, un poste élu à temps partiel pour représenter les membres de toute la province. En 2021, elle a terminé un mandat de trois ans à temps partiel auprès d’un conseil tribal, où elle a apporté son soutien à des cliniques de conseil, à des tribunaux éloignés et à des initiatives communautaires de justice réparatrice.

Joy a enseigné pendant plusieurs années à la faculté de droit Bora Laskin, où elle a donné des cours sur le droit des pauvres et le droit portant sur la violence conjugale. Elle est membre ad hoc du comité d’arbitrage en matière de violence sexuelle de l’Université Lakehead.

Joy a obtenu un baccalauréat international en administration des affaires à la Schulich School of Business, un doctorat en droit à l’Université Queen’s et un baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke. Elle a fait un stage à la section du droit administratif des Nations Unies à New York et un stage à la Cour supérieure de justice dans le Nord-Ouest.

Joy est administratrice au Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay. Elle préside le comité de la sécurité des patients et de la qualité des soins et siège également au comité de gouvernance et des nominations et au comité exécutif. Elle a rejoint le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l’Ontario (CQSOO) en 2021 et y apporte un fervent espoir pour l’équité, la sécurité des patients et l’engagement communautaire.

Nommée en 2021

Kirsten Burgomaster (membre d’office)

Kirsten Burgomaster est la vice-présidente régionale par intérim du Programme régional de cancérologie du Centre-Est. Dans le cadre de ce poste, Kirsten travaille étroitement avec la direction du programme régional de cancérologie, les responsables cliniques régionaux, les hôpitaux et organismes partenaires pour veiller à ce que les soins de cancérologie en milieu communautaire correspondent aux objectifs, normes et directives de pratiques exemplaires d’Action Cancer Ontario.

Plus récemment, elle était directrice régionale du programme. Auparavant, Kirsten était directrice clinique au Centre régional de cancérologie de Durham de l’hôpital Lakeridge Health jusqu’en 2017. Elle y était chargée de la direction et de la gestion du centre de cancérologie. Elle était également directrice du programme de recherche de Lakeridge Health.

Kirsten est professeure adjointe de la faculté de sciences de la santé de l’University of Ontario Institute of Technology, et elle participe activement à des projets de recherche concertés correspondant aux valeurs, objectifs et orientation stratégique de l’organisme.

Konrad Kucheran

À compter de septembre 2022, M. Kucheran sera étudiant en médecine à la faculté de médecine et de dentisterie Schulich sur le campus de London. Avant d’intégrer la faculté de médecine, M. Kucheran a travaillé dans les soins de santé des Autochtones au Wabano Centre for Aboriginal Health à Ottawa. Il y a travaillé à titre de promoteur de la santé avant d’être membre du conseil d’administration. Il a également siégé au comité directeur à Ottawa de Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain, a travaillé au Réseau des professionnels autochtones ainsi qu’au Réseau d’action en littératie financière d’Ottawa. Il a également enseigné la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques à la Brainstorm Academy à Hamilton.

M. Kucheran détient un baccalauréat ès sciences en physique médicale de la Western University et un baccalauréat ès arts en sociologie de McMaster University. M. Kucheran est né et a grandi à Thunder Bay. Il est Ojibwe de la Première Nation Biigtigong Nishinaabeg.

Personnel du secrétariat

Le Conseil de la qualité des soins oncologiques de l’Ontario est appuyé par un secrétariat intégré à CCO :

Afifa Faisal, spécialiste
Thurga Ganeshamoorthy, coordinatrice